Geraint Thomas en veut AG2R-La Mondiale Criterium du Dauphine 2018
Geraint Thomas, en arrière plan, a reproché aux coureurs d'AG2R-La Mondiale d'avoir accéléré après sa crevaison à 40 km de l'arrivée. - Photo : A.S.O./Alex Broadway.
248 Partages

Heureux de sa victoire finale sur le Critérium du Dauphiné 2018, Geraint Thomas (Sky) a aussi été un peu énervé. Le Gallois a en effet reproché à AG2R-La Mondiale d’avoir accéléré après une crevaison à 40 kilomètres de l’arrivée de la 7e étape ce dimanche, l’obligeant a comblé une quarantaine de secondes de retard. La formation française a réfuté ses propos.

Geraint Thomas légèrement en colère sur le Critérium du Dauphiné 2018

Avant le Tour de France, le combat a déjà débuté entre Sky et AG2R-La Mondiale ! Geraint Thomas, vainqueur du Critérium du Dauphiné 2018, a lancé les hostilités ce dimanche après l’arrivée de la 7e étape. Le Gallois a connu une journée un peu galère avec une crevaison qui a eu lieu à environ 40 kilomètres de l’arrivée et qui lui a fait prendre du retard sur les autres favoris, 40 secondes environ, qu’il a dû combler avec ses coéquipiers. Le leader de la Sky a réussi à faire la jonction, mais un petit détail l’a mis un peu en colère. En effet, Geraint Thomas a estimé que la formation française avait accéléré suite à son souci technique afin de le distancer, et il aurait eu des preuves comme il l’a expliqué en conférence de presse dans des propos rapportés par Cyclingnews.

« Quand nous sommes finalement revenus, après une course poursuite, quelques-uns des gars – Adam Yates, Dan Martin et Bob Jungels – ont dit la même chose, qu’ils l’ont vu, que quelqu’un (d’AG2R) est allé à la radio et qu’ils ont commencé à accélérer. Je suis allé jusqu’à eux pour leur dire merci pour cela. » Geraint Thomas en conférence de presse Critérium du Dauphiné 2018

Malgré un « un échange amical avec Romain Bardet » derrière le podium, toujours selon Cyclingnews, cette situation n’a pas du tout plu au Gallois et il l’a fait savoir en lançant une petite pique qui en dit long sur son énervement.

« Je ne suis pas du genre à être rancunier, mais je ne l’oublierai certainement pas. » Geraint Thomas en conférence de Presse Critérium du Dauphiné 2018

AG2R-La Mondiale a réfuté cette histoire

Forcément piquée au vif, la formation AG2R-La Mondiale a répondu aux accusations de Geraint Thomas. Romain Bardet a donné des détails sur ce qui s’est passé et a surtout expliqué qu’ils donnaient déjà le rythme à l’avant du peloton avant la crevaison.

« Nous étions en train de rouler et nous n’allions pas nous arrêter à la première crevaison. C’est la course. Nous n’avons pas accéléré, nous avons maintenu le même rythme, j’ai expliqué à Geraint que nous roulions dur pour gagner l’étape. » Romain Bardet en conférence de presse Critérium du Dauphiné 2018

Une explication qui semble logique et qui a été confirmée par Vincent Lavenu, le manager de la formation tricolore, sur un ton un peu plus ferme.

« Nous avions déjà parcouru 10 kilomètres, nous n’allions pas nous arrêter et les attendre, c’est logique. » Réaction Vincent Lavenu Critérium du Dauphiné 2018

Dans tous les cas, la bataille entre Sky et AG2R-La Mondiale semble bel et bien lancée. Le Tour de France s’annonce d’ores et déjà très piquant, vivement le 7 juillet !

248 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

4 commentaires

  1. Bravo à Romain et son équipe… Bravo Monsieur Lavenu ! and we are not sorry , of course !

  2. C’est le genre d’historiette qui occupe l’ordinaire, d’autant mieux que le tour arrive, et que R. Bardet est naturellement sollicité dans des interviews pluri-dimensionnelles qui se veulent trop souvent propices à des gains marginaux dans l’opinion, sans pour autant atteindre facilement le but. Il nous dit qu’il aurait honte de faire le tour à la place de Froome, puis félicite Thomas comme étant l’un des meilleurs du peloton, juge son dauphiné positif, etc… Finissant sur le podium, ce serait bien anormal que ce ne soit pas positif !… Froome au départ du tour, on ne sait toujours pas, mais lui, R.Bardet, sera-til au pétard du Frampionnat de Chance ? Sans doute est-il reparti vers son camp de baise en Serra Nevada, et peut-être aurons-nous des nouvelles inédites sur ce dernier stage ?

  3. Bof , la sky qui n’est pas contente ….. Les AG2R n’ont pas vraiment accéléré, ils étaient déjà aux commandes avant la crevaison de Géraint Thomas en chasse derrière l’échappée . La crevaison fait partie de la course , bref il faut pas exagérer . Les chutes , les fringales , la pose  » pipi  » et le ravitaillement aussi . J’ai hâte de voir si sur l’étape du tour où nous avons des secteurs pavés , s’il va falloir attendre le maillot jaune s’il crève sur un secteur pavé .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.