Vincenzo Nibali vainqueur de Milan-San Remo 2018
Vincenzo Nibali sur la première marche du podium de Milan-San Remo devant Caleb Ewan et Arnaud Démare. - Photo : Milano-San Remo.
219 Partages

Magistral vainqueur de son premier Milan-San Remo ce samedi, Vincenzo Nibali était extrêmement heureux après la course. L’Italien, qui succède à Michal Kwiatkowski, étoffe un peu plus son immense palmarès.

Vincenzo Nibali a « mis plein gaz » dans les derniers kilomètres de Milan-San Remo

Que dire quand on gagne un Monument. Surtout quand on n’est pas vraiment le favori de la course. C’est un peu ce sentiment qui a dû traverser l’esprit de Vincenzo Nibali après sa victoire ce samedi sur Milan-San Remo. Auteur d’une fin de course magistrale, l’Italien a cravaché pour conserver sa petite avance afin de s’adjuger sa première Classicissima. À l’arrivée, aux micros de nos confrères de l’Équipe, le coureur de Bahrain Merida a donné son ressenti de sa magnifique journée.

« Il y avait beaucoup d’eau aujourd’hui sur Milan-San Remo. De la pluie et encore de la pluie. Les sensations étaient bonnes. Mais aujourd’hui on roulait surtout pour Sonny Colbrelli. Dans les 15 derniers km j’avais de très bonnes sensations. Dans le Poggio on s’est parlé avec Sonny Colbrelli. Il devait seulement suivre les autres favoris. Dans le Poggio, je suis sorti, mais ma radio ne marchait plus. Je ne comprenais plus trop bien. Quand j’ai entendu qu’il restait 20 secondes, j’ai mis plein gaz. » Vincenzo Nibali (Milan-San Remo) : «Je ne trouve pas les mots»

Vincenzo Nibali a donc mis toute son énergie pour aller chercher la victoire. Et il a bien fait. Car le peloton est arrivé juste après lui et n’était pas loin de le rejoindre avant. Pour l’Italien ce succès est vraiment spécial.

« C’est un bon moment pour moi. J’ai regardé les écrans et je me suis dit c’est fantastique. C’est une victoire pour toute l’équipe. Je ne trouve pas les mots. »Vincenzo Nibali (Milan-San Remo) : «Je ne trouve pas les mots»

Cette victoire vient donc compléter son palmarès hors-norme avec ses succès sur les trois Grands Tours et ses deux Tour de Lombardie. En plus d’être le premier Italien à remporter Milan-San Remo depuis Filippo Pozatto en 2006, il rentre également dans le cercle très fermé des coureurs qui ont remporté le Grande Boucle et la Primavera et où se trouve Laurent Fignon ou encore Eddy Merckx. À la question de savoir si c’est le plus beau succès de sa carrière, le Requin de Messine a un peu botté en touche.

« Je ne sais pas si c’est la plus belle victoire de ma carrière (rires). » Vincenzo Nibali (Milan-San Remo) : «Je ne trouve pas les mots»

219 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

2 commentaires

  1. En effet, à cette question de savoir s’il s’agissait de sa plus belle victoire, notre requin a botté en touche… Originaire de Sicile, notre requin est cependant bien placé pour imaginer le bonheur que sa victoire suscite dans toute la botte, Messine étant justement placée à ce point de contact où la botte envoie la Sicile aux confins des mers Ionienne, Tyrrhénienne et Méditérranée….

  2. Il a surement pensé que la plus belle serait celle du Mois de JUILLET 2018 sur les routes de France………?

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.