Paris-Nice 2024 : Parcours détaillé

2
2003
Paris Nice 2024 parcours détaillé
Comme à son habitude, le parcours de Paris-Nice offrira la possibilité à tous les profils de coureurs de remporter une étape. Image : @ASO_ParisNice_GeoAtlas

Paris-Nice 2024 (3 au 10 mars), véritable répétition du prochain Tour de France, va s’élancer des Mureaux (Yvelines) pour en terminer à Nice (Alpes-Maritimes) une semaine plus tard avec le Col des Quatre Chemins (3,6km à 8,8%) en guise de théâtre final. Retrouvez le parcours détaillé de la 82e édition de la « Course au Soleil » avec la carte officielle ASO des 8 étapes avec les profils détaillés. Les coureurs engagés et leurs équipes auront notamment à disputer un contre-la-montre par équipe à Auxerre lors de la 3e étape et rendez-vous le 9 mars à l’occasion de la 7e étape (3.750m D+) à Auron avec l’étape reine et l’ascension du Col de La Colmiane. Tous les participants tenteront de succéder au palmarès de l’épreuve à Tadej Pogacar (UAE Team Emirates).

Commenter et suivre en direct la saison cycliste 2024 : Cliquer ici

Au programme, le parcours de Paris-Nice 2024 se traduit en chiffres ainsi : 8 étapes aux profils variés, 1 contre-la-montre par équipe (temps pris sur le premier coureur à franchir la ligne d’arrivée), 2 étapes de plat dédiées au sprinteurs, 4 étapes accidentées favorables aux baroudeurs, 1 étape de montagne, 2 arrivées au sommet au Mont Brouilly et Auron (Col Saint-Martin – La Colmiane), 1.219 kilomètres au total à parcourir et quelque 17.180 mètres de dénivelé positif à grimper.

Lire aussi : Le calendrier UCI World Tour 2024

En 2023, c’est le Tadej Pogacar qui l’emportait à Nice après avoir remporté l’étape de La Loge des Gardes ainsi que celles du Col de la Couillole qui était l’étape reine et la dernière étape. Pour rappel, la 6e étape (La Colle-sur-Loup) avait été annulée pour des raisons de sécurité (les vents violents avaient provoqué plusieurs chutes d’arbres dans la région, rendant les routes impraticables). Au classement général final, le Slovène s’imposait devant David Gaudu (Groupama – FDJ) et Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma).

Lire aussi : La liste des coureurs engagés et favoris

Carte du parcours de Paris-Nice 2024

La carte du parcours de Paris-Nice 2024. Image @ASO_ParisNice_GeoAtlas

Lire aussi : A quelle heure et sur quelle chaine voir la course ?

La vidéo du tracé de Paris-Nice 2024

Le parcours détaillé de Paris-Nice 2024

Dimanche 3 mars – Etape 1 – Les Mureaux / Les Mureaux (157,7 km) Etape de plat (1.750m D+) Classement complet de la 1ère étapeClassement général et classements annexes – Vainqueur de l’étape et Leader : Olav KOOIJ (Team Visma Lease a Bike)

La première étape de Paris-Nice va se dérouler autour de la ville des Mureaux, avec départ et arrivée, au terme d’une grande boucle qui passe par la forêt de Rambouillet. Bien que le parcours de l’étape du jour soit jonché de deux côtes à grimper à deux reprises (Côte de Bazemont et Côte d’Herbeville) et classées en 3e catégorie, ce sont les sprinteurs qui sont les favoris du jour. Logiquement, le lauréat endossera le premier maillot jaune de leader de la Course au Soleil.

Lundi 4 mars – Etape 2 – Thoiry / Montargis (179 km) Etape de plat (1.200m D+) Classement complet de la 2e étapeClassement général et classements annexes – Vainqueur de l’étape : Arvid DE KLEIJN (Tudor Pro Cycling Team) Leader : Laurence PITHIE (Groupama – FDJ)

De nouveau, au regard du tracé en ligne et de l’itinéraire proposés par les organisateurs de Paris-Nice, les sprinteurs devraient à nouveau être à l’honneur ce lundi. Les deux difficultés du jour, chacune classée en 3e catégorie, sont en début d’étape ce qui va laisser tout le loisir aux équipes de sprinters de se préparer en vue d’un sprint massif. Départ de la ville de Thoiry et arrivée à Montargis.

Mardi 5 mars – Etape 3 – Auxerre / Auxerre (26,9 km) Contre-la-montre par équipe (CLM) (300m D+) Ordre et horaires des départs des équipes. Classement complet de la 3e étapeClassement général et classements annexes – Vainqueur de l’étape : UAE Team Emirates Leader : Brandon McNulty (UAE Team Emirates)

Ce mardi, autour d’Auxerre, place aux gros rouleurs et équipes de favoris à l’occasion de ce chrono par équipes. Le parcours du jour se fait sur une boucle de 26,9 kilomètres avec à mi-parcours un point de chronométrage. Déjà les favoris vont se jouer pour la première fois le maillot jaune et un premier ordre va prendre forme au classement général provisoire.

Mercredi 6 mars – Etape 4 – Chalon-sur-Saône / Mont Brouilly (183 km) Etape accidentée (3.300m D+) Classement complet de la 4e étapeClassement général et classements annexes – Vainqueur de l’étape : Santiago BUITRAGO (Bahrain – Victorious) Leader : Luke PLAPP (Team Jayco AlUla)

Au lendemain du chrono, place à une première étape accidentée sur les routes de Paris-Nice. Départ de Chalon-sur-Saône et arrivée en côte au sommet du Mont Brouilly. L’étape du jour compte sur son tracé quelque 7 ascensions, dont le col du Fût d’Avenas, classé en 1ère catégorie et situé à 20 kilomètres environ de la ligne d’arrivée. A n’en pas douter que son passage à 15% donnera des idées à quelques coureurs. Un coureur autre qu’un des favoris pourrait bien s’imposer et endosser le maillot de leader à l’issue de l’étape du jour.

Jeudi 7 mars – Etape 5 – Saint-Sauveur-de-Montagut / Sisteron (193,5 km) Etape accidentée (2.175m D+) Classement complet de la 5e étapeClassement général et classements annexes – Vainqueur de l’étape : Olav KOOIJ (Team Visma Lease a Bike) Leader Luke PLAPP (Team Jayco AlUla) :

Nouvelle étape accidentée en ce cinquième jour de course sur les routes de la Course au Soleil. Au programme du jour quelque 193,5 kilomètres à parcourir entre Saint-Sauveur-de-Montagut et Sisteron. Entre temps le peloton aura grimpé plusieurs difficultés. Les échappés devraient pouvoir l’emporter, à moins que les équipes de sprinteurs en aient décidé autrement.

Vendredi 8 mars – Etape 6 – Sisteron / La Colle-sur-Loup (198,2 km) Etape accidentée (2.475m D+) Classement complet de la 6e étape – Classement général et classements annexes – Vainqueur de l’étape : Mattias SKJELMOSE (Lidl – Trek) Leader : Brandon McNULTY (UAE Team Emirates)

Ce vendredi, le Paris-Nice 2024 prend une nouvelle tournure et une journée où les favoris vont être à l’avant de la course. Les deux dernières ascensions du parcours (Côte de la Colle-sur-Loup et Tourrettes-sur-Loup) vont être le théâtre d’attaques entre favoris. Le lauréat du jour pourrait prendre une option sur la victoire finale. L’étape de La Colle-sur-Loup lance le week-end.

Samedi 9 mars – Etape 7 – Nice / Auron (173 km) Etape de montagne (3.750 m D+) Classement complet de la 7e étapeClassement général et classements annexes – Vainqueur de l’étape : Aleksandr VLASOV (BORA – hansgrohe) Leader : Brandon McNULTY (UAE Team Emirates)

Pour rappel, suite au communiqué des organisateurs, le parcours de cette 7e étape est modifié. L’arrivée est jugée au sommet de la Madone d’Utelle, qui offre 15,3 km d’ascension à 5,7% de pente moyenne, et des passages à 8%. La distance de l’étape du jour est réduite à 104 km et 2.000m de D+. Les 89 premiers kilomètres de l’étape initiale sont conservés.

Cette 7e étape est l’étape reine de ce Paris-Nice 2024, disputée en montagne. Tout va se jouer dans les 70 kilomètres de courte avec successivement l’ascension du Col Saint-Martin – La Colmiane suivie de la montée finale sur Auron. Ces deux dernières montées sont classées en 1ère catégorie, et culminent chacune à plus de 1.500 mètres d’altitude. Les pentes moyennes sont supérieures à 7%.

Dimanche 10 mars – Etape 8 – Nice / Nice (109,3 km) Etape accidentée (2.200m D+) Classement complet de la 8e et dernière étapeClassement général final et classements annexes – Vainqueur de l’étape : Remco EVENEPOEL (Soudal – Quick Step) Vainqueur final : Matteo JORGENSON (Team Visma Lease a Bike)

Dimanche, la dernière étape de Paris-Nice se court sur une course distance ce qui va rendre l’étape ultra dynamique où les premiers du classement général vont pouvoir se tester durant tout le parcours de ce dernier jour de course jusqu’au Col des Quatre Chemins et son passage à 8%. A Nice, le successeur à Tadej Pogacar sera connu.

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2024

2 Commentaires

  1. L’organisation conserve des étapes assez habituelles; mais il est vrai que chacune d’elles, notamment les premières, possède toujours un caractère bien particulier. La première aux Mureaux, par exemple, assez tourmentée dans son final, réserve une certaine indécision, comme tous les ans ces dernières années. Souhaitons que la belle étape toboggan au Mont Brouilly puisse se dérouler sans encombre… La partie médiane d’un Paris-Nice, le Centre, se trouve par contre quelque peu délaissée au profit des régions de départ et d’arrivée. En même temps, on peut pas être partout à la fois; cela donne des transferts et aussi un départ de Nice pour l’avant-dernière étape … Mais pourquoi repartir de Nice à vélo alors qu’ils y seront déjà ?… De quoi, pour les moins bons grimpeurs, choisir plus facilement la camionnette ou l’avion… Dernière étape, 109 km autour de Nice, bien courte pour des professionnels, désormais habituelle, pas forcément des plus passionnante, et qui aurait pu être remplacé par un chrono terminal, par exemple au col d’Eze, un peu comme hier, il y a à peine cinquante, à la belle époque… Ce dernier chrono, toujours très attendu par le public, étalonnait les forces du départ de saison et établissait l’ordre des champions; je pense par exemple à Raymond Poulidor, un spécialiste de l’ascension, prenant alors rang de favori pour le Critérium National, etc…

  2. L’arrivée à montargis est assez dangereuse . Un mobilier urbain + un feu au milieu de la chaussée à 200 mètres de la ligne . Peut être faudra t’il compter aussi avec les jeunes émeutiers de juin dernier . On verra bien . Il y aura peut être des supers vélos à vendre sur le net …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.